VOYAGES

Comment économiser lors de la planification d’un voyage

J’adore écouter les récits de voyage de nos aînés. J’ai l’impression que le moindre de leurs déplacements à l’étranger relevait de l’expédition: les vols se réservaient une année à l’avance, il y avait toujours un guide et un interprète qui partaient avec eux, les options d’hôtels étaient restreintes et ça, sans parler du fait que tout coûtait extrêmement cher. Ça a bien changé, non? Aujourd’hui, l’avion coûte souvent moins cher que la voiture ou le train, on peut comparer les prix entre les différentes compagnies, on tracke les offres des groupes hôteliers et si rien ne nous plaît, on peut toujours loger chez l’habitant. Avec Internet, les options sont désormais quasi-illimitées et accessibles à tous.

Cependant, j’ai comme l’impression qu’il y a toujours ceux – ce club restreint des voyageurs avertis – qui choppent constamment les billets aux meilleurs tarifs, les chambres d’hôtel à des prix incroyables et qui ont trouvé cette formule magique pour voyager de la meilleure façon possible à moindres frais. Mais quid du commun des mortels? Par où est-ce que nous, baroudeurs du dimanche, pouvons-nous commencer? Je n’ai pas de réponse infaillible à vous donner mais quelques petites astuces simples qui vous aideront peut-être à planifier vos prochaines escapades…

1. Les offres last minute

Personnellement, en tant que control freak compulsive assumée, j’ai beaucoup de peine avec ce genre de combine. Cependant, il faut avouer qu’il y a parfois des offres last minute qui sont incroyables. Des sites tels qu’Expedia ou L’Tur ont des sections entières dédiées à ce type de voyages.
Quant au site Hotel Tonight, il est spécialisé dans la réservation de dernière minute de chambres d’hôtels et ne propose que des établissements avec un certain charme et cachet.
Que vous soyez à la recherche d’un hôtel, d’un vol ou carrément d’un séjour all inclusive, les voyagistes préfèrent offrir des ristournes importantes pour ces prestations réservées « tardivement » plutôt que de se retrouver avec des sièges vides ou des chambres invendues.
Si votre calendrier n’est pas réglé à la minute et que votre emploi du temps est adaptable, pourquoi ne pas considérer cette option? Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un voyage last minute que celui-ci n’est pas réfléchi ni planifié… Peut-être que la destination en question vous tentait depuis un petit moment déjà! Dans ce cas-là, la clé c’est d’être prêt à partir dans un court laps de temps et de faire preuve, par conséquent, d’assez de flexibilité. Comme disait le sage, de bonnes choses arrivent à ceux qui savent attendre!

2. Faire preuve de flexibilité

Non non, je ne vous demande pas de prendre un vol pour New York qui vous fera passer par Donetsk. Mais si vous voulez économiser un tant soit peu, de petits ajustements peuvent déjà faire la différence. Par petits ajustements, j’entends par exemple éviter de voyager pendant la haute saison ou encore, préférer un vol pendant des horaires « creux » plutôt que celui du vendredi soir dont les places s’arrachent.
C’est sûr, on veut tous fuir l’hiver et passer une semaine à faire du balnéaire aux Caraïbes en plein mois de janvier. Sauf que malheureusement, c’est une des périodes les plus courues pour ce genre de séjour et les prix montent donc en flèche. Si vous êtes prêts à attendre les mois de mars ou avril pour partir, vous verrez qu’on peut facilement économiser une jolie somme en « retardant » son voyage de quelques semaines. Allez, c’est pas grand chose et ça vous permettra peut-être de vous faire d’avantage plaisir une fois sur place!

3. Skyscanner.com

Ce site web est un petit bijou! Si vous n’en avez jamais entendu parler, faites-vous une fleur et enregistrez-le de suite dans vos favoris. Skyscanner analyse les données de vol ainsi que les prix de centaines de compagnies aériennes afin de vous proposer les meilleures offres possibles. Vous pouvez ensuite trier les résultats en fonction de l’heure de départ, de la durée du trajet, du prix ou encore du nombre d’escales.

Il y a aussi une fonctionnalité que j’adore: imaginez que vous souhaitez partir en vacances pendant les mois de juin sans pour autant avoir une idée d’où vous voulez aller. Ne vous tracassez pas d’avantage, Skyscanner se charge de vous faciliter la tâche. En ne mentionnant aucun point d’arrivée, il vous suffira de sélectionner votre ville de départ ainsi que les dates (vous pouvez fournir soit des dates précises soit demander un récapitulatif des prix pour un mois entier) et Skyscanner vous donnera les prix des billets d’avion pour aller à peu près n’importe où dans le monde. Je trouve ça hyper utile dans le sens où ça trie les destinations en fonction de son budget et aussi, ça donne des idées… C’est d’ailleurs comme ça qu’il y a deux ans,  je me suis retrouvée à Moscou pendant les vacances de Pâques!

4. Faire ses recherches en mode « Incognito »

Je suis sûre que vous en avez déjà fait l’expérience… Vous recherchez le prix d’un vol et quand vous revenez une heure après pour effectuer la réservation, celui-ci a augmenté plus au moins drastiquement. Ça, mes chers, c’est le fruit de l’IP Tracking: votre navigateur enregistre votre recherche et l’associe à l’adresse IP du terminal que vous utilisez. Ultérieurement, lorsque vous ferez la même recherche, votre navigateur se souvient que vous portiez un certain intérêt pour ce trajet et il vous proposera donc un prix un peu supérieur au premier. Naturellement, cela vous laisse penser que le nombre de places diminue et que le prix augmente et, évidemment, cela vous pousse à procéder immédiatement à l’achat. Ceci se produit même si aucun changement n’a eu lieu, même si aucun autre client ne s’est manifesté. Et plus vous allez réitérez votre simulation de voyage, plus son prix va augmenter.

Certains vous diront que c’est du bullshit mais en ce qui me concerne, je compare très souvent les deux et il y a toujours une différence, notamment au niveau des prix des nuitées d’hôtel. Ça e coûte rien d’essayer, hein?
Pour savoir comment régler votre navigateur web en mode privé, c’est par .

5. Les programmes de fidélité

Il y en a des milliers -chacun avec ses bons et mauvais côtés- donc à vous de voir ce qui vous va le mieux. Pour vous aider à déterminer ce qui vous conviendrait le plus, pensez à cette ville où vous allez toujours (que ce soit pour le travail ou encore pour visiter votre famille), à cette chaîne d’hôtels que vous privilégiez ou encore à cette compagnie qui dessert la majeure partie des villes dans lesquelles vous comptez vous rendre.
A moins de vraiment beaucoup voyager, il est vrai que souscrire à un programme de fidélité ne va pas forcément vous faire économiser des milles et des cents. Mais ces derniers offrent des petites récompenses de temps à autre: un bagage en soute gratuit, une queue prioritaire pour le check-in, un accès aux lounges dans les aéroports ou encore, un accès wi-fi gratuit. C’est pas un upgrade en first, on est d’accord, mais ça fait toujours plaisir!

Et vous, quels sont vos astuces pour voyages à moindres frais? Avez-vous des bons plans à partager?

Article précédent Article suivant

Cela devrait vous plaire:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :